.

Better Living Program

Le Better Living Program est un plan d’actions, sur 11 ans, mis au point par Electrolux, qui vise à façonner de manière plus durable, votre vie et le monde qui nous entoure.

Le Better Living Program se concentre sur une liste évolutive de 100 actions que nous nous engageons à entreprendre d’ici 2030. Ces actions représentent notre engagement pour un monde plus responsable dans les catégories suivantes : Le Goût, Le Soin du Linge, Le Bien-Etre à la Maison et l'engagement de notre Entreprise

 

EN SAVOIR PLUS

100 Actions

La pièce maîtresse du «Better Living Program» est une liste d’actions que nous nous engageons à réaliser sur 11 ans. La liste évoluera avec le temps : d’ici 2030, elle comprendra 100 actions, chacune d’entre elles visant à nous aider à atteindre nos quatre principaux objectifs.

Les actions incluent des collaborations avec des partenaires, des experts du secteur, des acteurs du changement respectés, y compris des marques concurrentes, dans le monde entier. Parce qu’il est impossible de susciter un changement profond en se contentant de regarder sa propre situation.

Objectif 2030

Mieux manger

Nous avons pour but d’inciter plus de gens à manger d’une manière qui soit à la fois bénéfique à l’humain et à la planète. Cela implique d’aider à améliorer la valeur nutritionnelle des aliments tout en montrant à quel point cela peut être plaisant d’intégrer des ingrédients plus durables, en particulier ceux à base de plantes. Nous voulons également aider à réduire les déchets alimentaires de toutes les manières possibles.

Objectif 2030 : Faire de l’alimentation durable le premier choix.

EN SAVOIR PLUS

Meilleur entretien des vêtements

En modernisant les technologies d’entretien et en proposant de meilleures habitudes d’entretien pour tous les tissus, nous visons à prolonger la durée de vie moyenne des vêtements, tout en réduisant l’impact environnemental de l’entretien jusqu’à 50 %. Nous souhaitons également prendre part à des modèles de consommation de mode plus durables.

Objectif 2030 : Faire durer les vêtements deux fois plus longtemps avec un impact environnemental réduit de moitié.

EN SAVOIR PLUS
Clés sur une table

Meilleur environnement chez soi

Nous cherchons à aider les gens à mieux respirer chez eux. Nous chercherons des moyens d’améliorer la qualité de l’air intérieur et le climat, et nous partagerons des méthodes ne demandant aucun effort pour éliminer la poussière et la saleté de nos intérieurs. Nous travaillerons également avec la connectivité et l’automatisation afin de développer des méthodes d’amélioration continue et d’optimisation de l’environnement du domicile.

Objectif 2030 : Libérer les intérieurs de tous les allergènes et substances polluantes dangereuses.

EN SAVOIR PLUS
Outils et café

Meilleure entreprise

Par le biais d’une production, d’achats et de solutions plus responsables, nous avons pour but de rendre la production neutre pour le climat tout en dirigeant des usines zéro déchet. Nous voulons développer nos produits conformément aux objectifs d’action pour le climat des Nations Unies, et nous cherchons à proposer des modèles commerciaux et des designs permettant d’optimiser l’utilisation des ressources.

Objectif 2030 : Faire que notre activité n’ait aucun impact sur le climat et soit circulaire.

EN SAVOIR PLUS

Better Living Report

Une étude mondiale qui explore les comportements des consommateurs et les défis à relever pour vivre de manière durable.

Un homme et une femme

Présentation de la cuisine intuitive

Les produits de notre gamme Millennium sont si intuitifs que vous n’avez plus à réfléchir. Vous pouvez donc vous concentrer sur les saveurs, la famille et les amis. Pour Mieux vivre. Conçu en Suède.


Mieux manger

La nourriture est le facteur le plus fondamental en matière de santé. Elle est également cruciale pour la santé de notre planète, le secteur alimentaire représentant un tiers de la consommation mondiale d’énergie et plus de 20 % des émissions*. Plus choquant encore, 30 % de la nourriture que nous achetons est jetée**, alors qu’un neuvième du monde se couche sans avoir mangé à sa faim chaque soir***. C’est pourquoi nous voulons aider les gens à faire de meilleurs choix alimentaires, qui ne demandent aucun effort et procurent du plaisir.

* Source : ODD ONU, 2018
** Source : ODD ONU, 2018
*** Source : Fondation d’aide alimentaire

Objectif 2030 : Faire de l’alimentation durable le premier choix

Nous avons pour but d’inciter les gens à manger, acheter et traiter la nourriture d’une manière qui profite à l’humain et à la planète, sans sacrifier aucun plaisir.

Points d’intérêt

Pour nous guider vers notre objectif, nous chercherons à encourager les innovations produit, éduquer les consommateurs, entreprendre d’autres recherches et instaurer des partenariats qui ont du sens. Voici les points sur lesquels nous nous concentrons pour Mieux manger :

  • Réduire les déchets alimentaires de toutes les manières possibles
  • Inspirer une alimentation plus axée sur les plantes
  • Minimiser la perte de nutriments dans les aliments
  • Améliorer l’expérience alimentaire de façon durable par le biais de goûts, textures et couleurs améliorés
  • Faciliter la mise en œuvre des points précédents dans le quotidien

« Nous essayons continuellement de trouver de meilleures solutions pour conserver la nourriture. Mais se nourrir de manière durable est aussi une question de changement de comportement. Il s’agit de franchir de petites étapes pour une cause plus grande. »

Hanna Nykänen

Expert de la conservation alimentaire. Electrolux, Suède


Meilleur entretien des vêtements

Au cours des 20 dernières années, nous avons multiplié par 4 la taille de notre dressing*. Et pour ne rien arranger, 90 % de nos vêtements sont jetés avant que cela ne soit nécessaire**. Une partie du problème provient de la fast fashion ; une autre, de l’entretien de ces vêtements. Nos mauvaises habitudes, dépassées, ont pour conséquence de diminuer la durée de vie de nos vêtements. L’industrie de la mode est le quatrième plus gros pollueur au monde***, il est temps que nous changions notre manière de consommer et d’entretenir nos vêtements.

* Source : Révolution de la mode
** Source : AEG Care Label Project
*** Source : Étude 2018 de mesure de l’impact mondial de la mode

Objectif 2030 : Faire durer les vêtements deux fois plus longtemps avec un impact environnemental réduit de moitié

En expliquant comment mieux prendre soin de ses vêtements, nous avons pour but d’aider les gens à rallonger la durée de vie de leurs vêtements tout en diminuant de moitié l’impact environnemental de leur entretien.

Points d’intérêt

Pour nous guider vers notre objectif, nous chercherons à encourager les innovations produit, éduquer les consommateurs, entreprendre d’autres recherches et instaurer des partenariats qui ont du sens. Pour un Meilleur entretien des vêtements, nous nous concentrerons sur les points suivants :

  • Prolonger la durée de vie des vêtements en modernisant les technologies et les habitudes d’entretien
  • Réduire l’impact environnemental de l’entretien des vêtements
  • Permettre l’entretien de tous les tissus
  • Participer à des modèles de consommation de mode plus durables

« Nous devons faire avec ce que nous possédons déjà en termes de matières premières, plutôt que de persister dans la même direction. »

Orsola de Castro

Innovatrice dans le secteur de la mode. Révolution de la mode, Royaume-Uni


Meilleur environnement chez soi

La mauvaise qualité de l’air est devenue un risque répandu pour la santé des hommes. Selon les Nations Unies, 92 % des gens vivent dans des lieux où le niveau de pollution dépasse les limites recommandées. Et le fait que nous passions la plupart de notre temps en intérieur, en moyenne 16 heures par jour*, ne fait qu’empirer les choses. Du fait d’une mauvaise aération, la concentration des substances polluantes nocives en intérieur peut souvent être cinq fois supérieure à l’extérieur**. Ce n’est pas une fatalité. Et nous pouvons faire des efforts pour améliorer le bien-être des gens chez eux.

* Source : BEAMA - My Health My
** Source : BEAMA - My Health My

Objectif 2030 : Libérer les intérieurs de tous les allergènes et substances polluantes dangereuses

Nous visons à optimiser les domiciles, en aidant les gens à éliminer la saleté, la poussière, les allergènes et les substances polluantes afin qu’ils puissent respirer un air de meilleure qualité en intérieur.

Points d’intérêt

Pour nous guider vers notre objectif, nous chercherons à encourager les innovations produit, éduquer les consommateurs, entreprendre d’autres recherches et instaurer des partenariats qui ont du sens. Pour un Meilleur environnement chez soi, nous nous concentrerons sur les points suivants :

  • Comprendre et améliorer la qualité de l’air intérieur et le climat
  • Permettre aux consommateurs de nettoyer sans effort la saleté et la poussière des sols et autres surfaces
  • Travailler avec connectivité et automatisation pour un contrôle continu et une optimisation de la qualité de l’air au domicile.

« La qualité des intérieurs est 2 à 5 fois moins bonne qu’avant. »

Monica Celotto et Fiorella Trivillin

Innovatrices en matière de qualité de l’air et de durabilité Electrolux Italie


Meilleure entreprise

Puisque notre futur dépend des choix que nous faisons aujourd’hui, nous devons tous y mettre du nôtre. Cela ne concerne pas seulement les particuliers. Chez Electrolux, afin de façonner le Vivre mieux, nous sommes déterminés à façonner notre entreprise pour le meilleur. Nous devons nous pencher sur ce que nous faisons en termes de production, comme la manière dont nos usines fonctionnent et les matériaux que nous choisissons, ainsi que la manière dont nous pouvons optimiser la durée de vie des produits et assurer la bonne utilisation des appareils afin d’assurer une optimisation maximale des ressources.

Objectif 2030 : Faire que notre activité n’ait aucun impact sur le climat et soit circulaire

Nous avons pour objectif que nos usines ne produisent aucun déchet et n’aient absolument aucun impact sur le climat, tout en développant des produits optimisant l’efficacité en termes de consommation d’énergie et autres ressources.

Points d’intérêt

Pour nous guider vers notre objectif, nous chercherons à encourager les innovations produit, éduquer les consommateurs, entreprendre d’autres recherches et instaurer des partenariats qui ont du sens. Pour une Meilleure entreprise, nous nous concentrerons sur les points suivants :

  • Rendre la production climatiquement neutre
  • Diriger des usines zéro déchet
  • Développer nos produits conformément à l’objectif d’action climatique des Nations Unies.
  • Offrir des modèles commerciaux et des conceptions optimisant l’utilisation des ressources

« Dans le futur, je pense que nous verrons ce moment comme une période charnière. Et quand je regarde en arrière, je veux le voir comme une période qui nous a fait changer pour le mieux. »

Jonas Samuelson

PDG d’Electrolux


Présentation

Nous souhaitons aider les consommateurs à adopter des habitudes plus durables dans leur vie quotidienne. Mais pour les accompagner efficacement dans ce changement, nous devons comprendre quel fossé sépare encore les intentions « vertes » des comportements réels. Nous avons donc mené une enquête internationale pour étudier les attitudes et les inquiétudes liées aux intentions écologiques et aux comportements dans les domaines du goût, du soin du linge et du bien-être.

Cette enquête nous a apporté des données et des indicateurs qui vont nous permettre de comprendre la façon dont nous pouvons continuer à aider les consommateurs en les encourageant à combler le fossé « vert » et à surmonter les obstacles qui les empêchent de concrétiser leurs intentions en matière de protection de l'environnement.

Au cours de l'enquête, nous avons recueilli les réponses de 9 320 personnes dans neuf villes différentes : Stockholm, San Francisco, Hanoï, Shanghai, Buenos Aires, Santiago, Varsovie, Sao Paulo et Melbourne. Ces villes représentent des marchés clés pour Electrolux. Elles se classent aussi parmi les plus progressistes en matière de comportements durables.


Que considère-t-on comme une démarche durable en matière d'alimentation ?

La réduction du gaspillage alimentaire est considérée comme la démarche la plus durable en matière d'alimentation puisque 36 % des personnes interrogées la classent parmi les trois actions à réaliser en faveur d'une alimentation durable. Consommer des aliments locaux et de saison vient en deuxième et troisième positions parmi les démarches les plus durables en matière d'alimentation. Seuls 18 % des personnes interrogées indiquent qu'une consommation d'aliments d'origine végétale est la démarche la plus durable.

Un régime à base de plantes est un régime consistant à consommer principalement ou exclusivement des aliments issus de végétaux, c'est-à-dire des fruits et légumes, des céréales, des légumineuses, des fruits à coque, des graines, et peu ou pas de produits d'origine animale (Wikipédia).

Comment les gens agissent-ils ?

Le comportement durable le plus courant consiste à réduire le gaspillage alimentaire. En effet, 53 % des personnes interrogées indiquent avoir adopté cette pratique dans leur vie quotidienne. Seul un quart d'entre elles ont un régime à base de plantes.

Quelles sont les fossés à combler dans le domaine du goût ?

L'ambition des consommateurs de limiter leur gaspillage alimentaire est élevée mais, d’une manière ou d’une autre, ils ne parviennent pas à agir en conséquence. Ainsi, 32 % des personnes interrogées disent vouloir réduire leur gaspillage alimentaire par rapport à ce qu'il est actuellement. Toutefois, 60 % d'entre elles jettent de la nourriture une fois par semaine ou plus souvent. La raison la plus couramment invoquée est une date limite de consommation dépassée et des aliments frais qui s'abîment trop vite. Le fossé vert à combler pour consommer des produits à base de plantes est petit. Seulement 18 % des personnes interrogées déclarent souhaiter consommer davantage d'aliments à base de plantes. Les principaux obstacles qui les empêchent de le faire sont la crainte qu'un tel régime implique un déséquilibre nutritionnel, que le goût et la consistance des produits d'origine animale leur manque, ou encore la peur de ressentir la faim rapidement après un repas.

Le fossé vert à combler pour consommer des produits à base de plantes est petit. Seulement 18 % des personnes interrogées déclarent souhaiter consommer davantage d'aliments à base de plantes. Les principaux obstacles sont la crainte qu'un tel régime implique un déséquilibre nutritionnel et la peur de ressentir la faim rapidement après un repas.

Seule 1 personne sur 5 pense que la consommation de produits à base de plantes est la façon la plus efficace de se diriger vers des pratiques durables en matière d’alimentation. Par contraste, environ 30 % des émissions nocives pour le climat à l'échelle mondiale proviennent de la production d'aliments (source : Rapport spécial du GIEC sur les sols et le changement climatique, 2019).


Que considère-t-on comme une démarche durable en matière de soin du linge ?

5 personnes sur 10 déclarent manquer de connaissances sur les pratiques durables en matière de soin du linge. Toutefois, 69 % des personnes interrogées sont conscientes que le fait d'augmenter la durée de vie des vêtements est une pratique efficace sur le plan écologique. Lorsqu'il leur a été demandé de définir une pratique durable en termes de soin des vêtements, elles ont mentionné les lavages à pleine charge et l'utilisation de lave-linge économes en eau.

Comment les gens agissent-ils ?

La façon dont nous prenons soin de nos vêtements est essentiellement une affaire d'habitudes et seulement 40 % des personnes interrogées essaient activement de prolonger la durée de vie de leurs vêtements. Seuls 48 % d'entre elles font attention à toujours faire des lavages à pleine charge, ce qui indique qu'il reste des progrès à accomplir dans ce domaine. On lave les vêtements parce qu'ils sentent mauvais ou sont tachés ou simplement parce que l'on aime porter des vêtements fraîchement lavés. Le choix de laver à plus basse température n'est pas si commun. En effet, seule 1 personne sur 3 a adopté ce comportement, bien que les lessives soient souvent aussi efficaces à basse température.

Quelles sont les fossés à combler dans le domaine du soin du linge ?

Le plus grand fossé à combler dans le domaine du soin du linge, d'après ce qu'indiquent les personnes interrogées, est leur volonté d'utiliser des machines plus économes en énergie. Dans le même temps, la difficulté du lavage à plus basse température constitue l'un des fossés les plus petits, puisque seulement 14 % des personnes interrogées sont désireuses d'abaisser plus souvent la température de lavage de leur linge. Les principaux obstacles à l'abaissement de la température sont l'habitude de suivre les indications des étiquettes et la croyance selon laquelle il n'est pas possible de faire partir les taches à basse température. Seule 1 personne sur 4 pense qu'il est meilleur pour l'environnement d'abaisser la température.


Quelle est la cause perçue de la pollution de l'air intérieur ?

Pour les personnes interrogées, préserver la qualité de l'air intérieur est une priorité, puisque 4 sur 5 mentionnent la qualité et la propreté de l'air comme deux des facteurs les plus importants du bien-être chez soi. Toutefois, 39 % seulement pensent pouvoir améliorer la qualité de l'air dans leur logement.

La moitié des personnes interrogées affirme être consciente des causes de la pollution de l'air intérieur et 41 % pensent que l'utilisation d'un aspirateur a un effet négatif sur la qualité de l'air dans les logements. Elles pensent que les polluants les plus dangereux sont la consommation de tabac à l'intérieur du logement, les pesticides et les aérosols pour les cheveux ou le corps.

Comment les gens agissent-ils pour améliorer la qualité de l'air intérieur ?

Les gestes les plus couramment mis en œuvre pour améliorer la qualité de l'air chez soi sont l'aération et l'utilisation d'un aspirateur, malgré le fait que 41 % des personnes interrogées affirment que l'aspirateur contribue à polluer l'air intérieur. Peu de gens pensent pouvoir améliorer de quelque manière que ce soit la qualité de l'air dans leur logement.

Quelles sont les fossés à combler dans le domaine du bien-être ?

Le plus grand fossé à combler dans le domaine du bien-être se rencontre chez les personnes interrogées souhaitant utiliser des purificateurs d'air pour réduire la présence d'allergènes et de polluants à l'intérieur des logements.

Pour accéder à l'intégralité du rapport, s'adresser à kamilla.dala@electrolux.com.